Pour qui dois-je voter en 2014 ?

Publié le par Bruno Brusson

« Je ne connais pas bien ce Paul Itique et je dois vous avouer que j’ai bien plus d’affinités avec Paul Emploi. » Mes jeux de mots vous ont sans doute manqué et c’est pour cette raison que nous ré-ouvrons Primegueules, bible populaire, pamphlet révolutionnaire remarquable défini jadis par l’humoriste Christophe Barbier  comme « un blog à la plume de Jean D’ormesson et au fond de Jean-marc Morandini ».

Nous refaisons surface car l’heure est grave. Notre gouvernement est malade. Malmené par un Ayrault qui n’en a pas l’air, le ministre de l’intérieur s’entête à extérioriser. La France est malade : la crise à son chômage, la finance a sa dette, Taubira son fruit exotique, Paul Walker sa voiture et les Femen sont des grosses putes, mais ce n’est pas le même débat.

François du pédalo n’aura eu le temps de s’occuper que des pédales. Désespéré, il garde bien en laisse son Rottweiler pour lui aussi glisser des quenelles. A sa manière.

Et oui, en 2012 vous avez voté socialiste sans même savoir pourquoi. Sans doute car le lancer de nain hongrois était interdit. Les  élections municipales et européennes arrivant, Primegueules vous propose aujourd’hui un petit précis du parti politique français qui sans aucun doute vous aidera à y voir plus clair. 

Pour qui dois-je voter en 2014 ?

1 - L’UMP

Sigle de trois lettres signifiant Union pour un mouvement populaire, L’UMP n’est pas, contrairement à ce que pense Nadine Morano, un regroupement d’amateurs de Macarena (Je ne remets pas en cause l’engouement pour ce mouvement intellecto-ludique, évidemment).

Crée le 23 avril 2002 par Jacques Chirac et Alain Juppé deux citoyens français honnêtes incontestablement représentatifs du peuple, l’UMP est un parti politique crée pour rassembler la droite (CF : Bouffer à tous les râteliers). Jouissant d’une pluralité culturelle historique, le parti politique connait un grand nombre de courants de pensées internes parfois surprenants mais souvent complémentaires. En voici quelques exemples :

- Le courant du « Vin de messe » dirigé par Jean Louis Borloo et Christine Boutin

- Le courant « des Visiteurs clandestins » codirigé par Faudel, Christian Clavier, Jean Reno et Enrico Macias

- Le courant des « liftés libéraux » dirigé par Johnny Hallyday et Liliane Bétancourt

- Le courant des « admirateurs des liftés libéraux » dirigé par David Hallyday et Éric Woerth

2 - Le PS

Le parti socialiste n’a fondamentalement rien à voir avec l’UMP ! Mouvement crée il y a plus d’un siècle, le PS conserve au fil des années l’idéologie d’un homme, Jean Jaurès, politique aujourd’hui reconverti en station de métro bien connue des toulousains.

Bien que Hollande soit le premier élu de la république, les François puissants et charismatiques au sein du parti socialiste demeurent un mythe errant. Parti grand soutien des minorités, plusieurs figures un peu secouées comme Harlem tentent d’assouvir leur Désir en combattant le racisme. Julien tant qu’à lui sirotant un martini Dray bien frais Montre le Rolex-emplaire que doivent tenir les membres socialistes au gouvernement.

Le PS aujourd’hui sans ne jamais tomber dans les dérives abominables du communisme représente dignement le peuple français. Dominique Strauss-Kahn, Manuel Valls, Arnaud Montebourg s’appliquent quotidiennement à répondre à VOS attentes en admettant que celles-ci soient centrées sur le redressement productif de petites Roms mineures en marinières à l’effigie de Dieudonné.

Pour qui dois-je voter en 2014 ?

3 - Europe Ecologie Les Verts

Entre brouhaha et cacophonie, entre incompréhension et flou artistique, la politique des verts est à l’image de la coupe de cheveux de Nicolas Hulot, à l’image du français d’Eva Joly.

4 - Le Parti Communiste

Coluche disait : « Le communisme, c’est une des seules maladies graves qu’on a pas expérimentées d’abord sur les animaux. »

Si on devait personnifier le Parti Communiste, il serait sans aucune hésitation un revendeur ringard de veste en velours seconde-main. S’inspirant de la grandeur du régime soviétique colossal, Le PCF souhaite à sa création en 1920 envoyer un signe fort à l’empire communiste en vivant son premier congrès à… Tours. Et Oui, la ville de naissance de ZAZ, Nadya et Ben L’oncle Soul. Staline tremble encore.

Première force de gauche pendant longtemps, les communistes se définissent après la libération en 1945 comme le « parti de l’intelligence *»

Aujourd’hui, le PCF est en grande difficulté et n’a plus vraiment d’influence dans le débat public français. Cependant, il continue chaque année via la fête de l’huma à faire tourner un grand nombre de mauvais groupes français aussi engagés politiquement que Doc Gynéco sous psychotropes. Sans donner de noms, on vous souhaite tout le bonheur du monde et encore désolé pour hier soir.

* Intelligence communiste : Stratégie bien définie consistant à placer Robert Hue et/ou Marie-Georges Buffet en tête de liste pour gagner les présidentielles. 

Pour qui dois-je voter en 2014 ?

5 - Le Front national

Le Front national né selon une version officielle à l’initiative de Jean-Marie, un petit bleu passionné de Marine voulant conquérir l’amer du nord. Dans une volonté d’union nationale, Le Pen hisse les voiles contre l’exode des sarrasins (cf : Pensionnaires de la CAF) à l’aide de L’ordre Nouveau,  une sorte d’ONG pacifiste popularisée dans les années 70 par son slogan : « Have a GUD day ».

Avec sa première campagne « Rien dans la tête, tout dans le front », le mouvement Lepéniste séduit très vite un grand nombre de français. 

Parti de droite modérée au fonctionnement démocratique dirigé par la famille Le-Pen depuis plus de 40 ans, le front national souhaite créer la surprise aux prochaines municipales  avec un programme définit par Marion Maréchal comme historique. « Depuis des milliards d’années, la France est assez bonne pour recevoir tout le monde. Aujourd’hui l’immigration doit cesser, nous érigerons des murs aux frontières et retrouverons une souveraineté nationale ! Wir haben mehr als eine Million Französisch Kriegsgefangene im Gefängnis ohne Grund, ein Jahr nach dem…. »

Primegueules espère sincèrement que vos idées politiques sont maintenant claires. Et puis si c’est toujours flou pour vous, relativisez ! Comme disait Coluche : "Si voter servait encore à quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit."

Publié dans Société

Commenter cet article